Les Frogs font du ski

Les Frogs font du ski

Une partie de l’équipe des Frogs est partie à l’assaut des pistes du Mont Ruapehu dans, le célèbre volcan de l’île du Nord de Nouvelle-Zélande. Loin d’Auckland le temps d’un week-end, nous avons troqué la vie citadine pour deux jours de sensations fortes.

Vendredi midi, huit d’entre nous prenons la route des volcans du centre de l’île du Nord pour un rendez-vous avec la neige. Nous arrivons à Ohakune en début de soirée. Il faut quatre heures trente pour rejoindre ce village de plaine, le plus proche de la grande station de Turoa. Il se compose de quelques magasins de location d’équipement, restaurants et bars et s’étale sur deux petites rues principales.

En route vers les pistes de Ruapehu

Le lendemain, tout excités, il nous faudra une bonne demi-heure en voiture pour rejoindre la station sur le versant sud du Mont Ruapehu. Ici, pas de station au pied des pistes, il faut grimper le volcan chaque matin des plaines avec sa propre voiture ou prendre une navette pour rejoindre les pistes.

Le lever de soleil et les 2 mètres de neige tombées la veille promettent une belle journée. La route serpente à travers la forêt tempérée tropicale…enneigée. Ce n’est pas la végétation alpine que l’on a l’habitude de voir dans nos stations européennes.
Et au détour d’un virage, apparaît le majestueux volcan Ruapehu dans son manteau d’un blanc éblouissant. On aura eu beaucoup de chance, ce week-end a été annoncé comme le meilleur de la saison 2014 !
La poudreuse est exceptionnelle ! On dirait du “sucre glace” selon Sébastien, notre grand manitou. Skier sur un volcan est une expérience unique que chaque visiteur hivernal se devrait de vivre. Ce qui frappe le plus est sans doute les rochers volcaniques qui se substituent à la végétation à cette altitude. Quel contraste !

Entre éclats de rire et montées d’adrénaline, tout le monde semble y trouver son compte. Sophie, notre graphiste, aura fait ses premiers virages en ski alpin et aura apprécié l’expérience. Jessica et Simon ont “ridé” les pistes avec leur snowboard. Quant à Margaux, Mélanie et Seb, ils étaient sur de bons vieux skis de papa.

Et bien sûr, après le ski, tout le monde a profité du vin chaud délicieux servi au pied des pistes, dans l’unique grand bar où tous les skieurs se retrouvent pour un moment de détente.

Dimanche arrive. Nous profitons tous de quelques heures de ces conditions exceptionnelles avant de reprendre la route. Cinq heures de voiture pour rejoindre Auckland après l’effort, dur dur !

Mélanie

Des pistes désertes malgré l'affluence du weekend.

 

Donnez votre avis, on vous écoute !