Balade à Wai-O-Tapu

Balade à Wai-O-Tapu

En avril dernier, Romain a visité un des endroits les plus célèbres de Nouvelle-Zélande, le parc géothermique de Wai-o-Tapu. Cette réserve naturelle magnifique se situe à environ 30 km au sud-est de Rotorua et 50 km au nord-est de Taupo. Ses bassins aux minéraux, ses sources chaudes et ses couleurs chatoyantes ont atteint une renommée mondiale. Beaucoup le comparent d’ailleurs au parc de Yellowstone aux Etats Unis !

Lorsque vous arrivez sur le site, plusieurs options s’offrent à vous : soit commencer par la réserve elle-même, soit patienter pour voir le geyser « Lady Knox » sur un site adjacent, dont l’éruption est provoquée chaque matin à 10h15.

Astuce : Si vous avez du temps, allez visitez le parc à l’ouverture, car jusqu’à 10h30 du matin vous serez quasiment tout seul dans le parc ! Le lendemain allez voir le geyser et continuez votre route.

Le parc se décompose en plusieurs parties. Il vous suffit de suivre le parcours indiqué, qui est bien pensé et qui vous mènera graduellement vers le clou du spectacle…
Dès les premières minutes, un de vos sens est particulièrement mis à l’épreuve, l’odorat ! En effet, comme tout parc géothermique au monde, le souffre se mélange a l’air ambiant et crée des effluves assez fortes pour les nez sensibles.
On surmonte généralement assez vite cette sensation, tout occupé que l’on est à admirer les bassins.

La visite commence par la bien nommée « palette des artistes » (photo ci-dessous) aux couleurs variées… Tout au long du parcours, des panneaux explicatifs très bien fait expliquent la formation des bassins, de leur contenu chimique, etc…

palette-des-artistes-resize

temperature-resizeLe clou, c’est bien sûr l’époustouflante « Champagne pool » (photo d’intro), un grand bassin naturel d’eau chaude aux bordures orange. Le nom original provient des abondantes émanations de dioxyde de carbone (CO2) qui rappellent les bulles dans un verre de Champagne. La source chaude s’est formée il y a 900 ans à la suite d’une éruption hydrothermale, ce qui en fait, à l’échelle géologique, un système relativement jeune. Son cratère fait environ 65 mètres de diamètre et atteint une profondeur de l’ordre de 62 mètres avec une température moyenne de plus de 90 degrés Celsius. Evitez la baignade !

La balade s’achève sur un dernier bassin enfermé dans un cirque, dont la couleur vert fuchsia ne vous laissera pas indifférent. Accordez-vous au moins une demi-journée voir plus pour visiter le parc, tant il y a à voir et à photographier.

En sortant du parc, un panneau indique des « Mud Pool » en bord de route. Arrêtez-vous assister à ces étranges piscines de boue animées par une intense  activité souterraine. Cette lourde pate est projetée dans les airs au son d’un gargouillement mystérieux sous vos pieds.

mud-poll-resize

Et bonus, bénéficiez de 10% de réduction sur l’entrée avec notre carte Frogs Club !

Romain

Donnez votre avis, on vous écoute !