Cape Palliser, la pointe sud oubliée de l’île du Nord

Cape Palliser, la pointe sud oubliée de l’île du Nord

Le voyageur parvenu à Wellington n’a pas vraiment atteint le point le plus au sud de l’île du nord, celui se trouve à plusieurs kilomètres à l’est de la capitale, et se nomme le Cape Palliser. Ce petit coin de Nouvelle-Zélande a quelques secrets à partager, que nous vous révélons (en partie) ici.

Pour vous y rendre, depuis l’autoroute SH2 entre Wellington et Masterton, prenez la direction de Martinborough, capitale de la région viticole de Wairarapa, puis bifurquez au sud de la ville sur Lake Ferry Road.

Les Putangirua Pinnacles

Premier arrêt sur votre route, les Sand Pinnacles de Putangirua. Suivez le panneau indicateur et vous parviendrez au départ d’une marche de 1 à 2 heures, vous menant le long d’une vallée à la découverte de ces sculptures sablonneuses naturelles.

SandPinnacles-Oct-17

La météo change complètement le caractère de ce lieu

Les cinéphiles avisés reconnaitront là un lieu de tournage récurrent dans l’univers de Peter Jackson. Que ce soit avec le terrifiant Braindead ou dans le dernier épisode de la trilogie du Seigneur des Anneaux, cette curiosité géologique naturelle confère une touche de surnaturel indéniable.

SandPinnacles-Oct-17

Autre perspective, autre atmosphère …

Les premiers mètres vous entraineront sur le lit d’une rivière à sec, avant de vous inviter à apprécier ces formations depuis un belvédère ou à leurs pieds. Il est possible de camper dans les environs, ou de poursuivre cette marche au cours d’une randonnée de plusieurs jours à travers le parc national adjacent de Aorangi Forest.

Ngawi et ses tracteurs

Après avoir quitté les pinnacles, et en reprenant la route vers le sud après quelques kilomètres, vous parviendrez à Ngawi.

L’attraction principale de ce petit village se trouve sur sa plage à l’entrée de la ville : à défaut de baie protégée, et face à la force des courants et des vagues du détroit de Cook, les bateaux sont tirés hors de l’eau par de vieux bulldozers.

Ngawi-Oct-17

Pause-photo incontournable 🙂

Une courte promenade face à ces antiquités vous permettra également d’apprécier le caractère sauvage et très venteux de cette côte.

Le phare de Cape Palliser et sa colonie d’otaries

CapePalliser-Oct-17

Courage ! Plus que 250 marches.

Parvenu au bout de la route, vous n’aurez d’autre choix que de garer votre véhicule et parcourir les environs à pied.

Le phare tout d’abord, se trouve au sommet d’une volée de 250 marches. Il offre une point de vue époustouflant sur les falaises alentours, ainsi que par beau temps sur les montagnes entourant Kaikoura sur l’île du sud.

Au pied du phare se trouve l’une des plus larges colonies d’otaries à fourrure de l’île du nord. Précaution indispensable : regardez où vous mettez les pieds ! Il n’est pas rare que le rocher à côté duquel vous marchiez soit en fait une otarie endormie. Par ailleurs évitez de vous interposer entre elles et l’océan.

CapePalliser-Oct-17

Réveil brutal !

Article écrit par Matt en juillet 2015

Pour aller plus loin :

Ecrit par Matt Voir tous les posts de cet auteur →

Ex-Chef de Tribu @ Frogs-in-NZ, j'ai réalisé mon aventure en Nouvelle-Zélande en 2014-2015, entre road-trip et vie à Auckland. Currently living in Bordeaux, France :-)

Donnez votre avis, on vous écoute !