randonnée nouvelle-zélande

Des paysages à perte de vue, une nature sauvage, des points de vue incroyables… la Nouvelle-Zélande est le pays de la randonnée. Nous vous donnons ici quelques conseils avant de vous aventurer sur les sentiers.

En sachant que les parcs nationaux couvrent plus d’un tiers du territoire, cela vous donne une idée du terrain de jeu qui vous attend pour votre voyage en Nouvelle-Zélande ! Les Néo-Zélandais ont construit un réseau dense de sentiers et de chemins balisés, ainsi que de refuges (huts) qui permettent d’accéder aux coins les plus reculés. Il y en a plus de 1000 dans tout le pays, la plupart gérés par le DOC (Department of Conservation). Les sentiers les plus célèbres sont les 10 Greats Walks, des sentiers de randonnée vraiment exceptionnels et à ne pas rater.

randonner nouvelle-zélande

Attention, cependant, car une randonnée en Nouvelle-Zélande ne s’improvise pas. Surtout si vous prévoyez de partir à la journée, voire même plusieurs jours. Voici quelques conseils importants à suivre :

  • Vérifiez que la randonnée convient bien à votre niveau et à celui de ceux qui vous accompagnent
  • Prenez absolument le temps de regarder la météo : le temps peut très vite changer en Nouvelle-Zélande, et il est primordial de vous renseigner avant de partir pour prévoir toutes les éventualités. En effet, les ‘quatre saisons en une journée’ ne sont pas un mythe ! Les centres DOC ont toujours un bulletin météo affiché (weather forecast).
  • Équipez-vous de bonnes chaussures de randonnée, vraiment indispensables ! Idéalement montante pour maintenir les chevilles. Le top pour certains sentiers très empierrés, c’est d’avoir des guêtres (gaiters) sur ses chaussures.
  • Renseignez-vous auprès des centres DOC ou les iSites (ou sur internet) avant de partir pour être sûr que le sentier est en état et les refuges bien ouverts. Mais aussi de l’équipement des refuges, car certains sont très basiques (couchettes avec matelas et un plan de travail pour cuisiner) et d’autres très équipés (matelas, cuisines avec réchaud, poêle bois ou charbon, eau filtrée, douches, etc.). De ces équipements dépendra ce que vous devrez emporter.
  • Emmenez avec vous une carte détaillée fournie par les DOC ou ayez un téléphone bien rechargé et une appli de type Frogs ou Maps.me qui fonctionnent même sans réseau internet et qui indiquent les sentiers. Conseil : ne laissez pas l’appli tourner tout le temps, vous déchargeriez en quelques heures. Consultez-la uniquement quand c’est nécessaire.
  • Prenez avec vous l’équipement de base : sac de couchage, pharmacie, chapeau et lunettes, crème solaire, produit anti-moustique, lampe-torche, allumettes ou briquet, couteau et couverture de survie. Notre astuce : utilisez un sarong en coton très léger comme serviette, ça ne pèse rien et ça sèche très vite. Si votre sac n’est pas étanche, pensez à un sur-sac imperméable.
  • Emportez des vêtements chauds (le top : les sous-vêtements en mérino de type Icebreaker) et des vêtements de pluie. Les randonneurs locaux sont souvent en short toute l’année ou alors ils mettent un caleçon long thermique (thermals) sous leur short.
  • Prévoyez des provisions suffisantes : fruits secs, barres énergétiques et de quoi assurer les repas, en sachant que vous aurez certainement très faim après de longues journées de marche. La précaution veut qu’on transporte toujours un tiers de repas en plus, au cas où l’on reste bloqué.
  • Emmenez de l’eau ou des pilules de stérilisation, et ne buvez pas l’eau des cours d’eau, à moins d’être en haute montagne, loin des élevages. Des parasites (comme la giardia) peuvent polluer certains cours d’eau qui vous rendraient malade.
  • Si vous partez plusieurs jours, ne partez pas seul et prévoyez minutieusement votre itinéraire en en informant des amis ou les propriétaires de l’hôtel d’où vous partez. Si vous êtes à cheval sur la sécurité, partez avec une balise (Personal Beacon) que vous pouvez activer en cas d’accident. A partir de $200 sur place.

Vous le verrez ensuite, les chemins sont très bien balisés et signalés, avec des durées de marche indicatives basées sur un déplacement plutôt lent. Faites tout de même attention le long de certaines falaises, dans les passages de montagne très exposés et sur les pentes rendues glissantes par la pluie.

Si vous voyagez avec Frogs, nous vous fourniront notre guide de grandes randonnées, mais aussi une compilation de balades de 1h à 6h de durée, et ce, à travers tout le pays.

Pour le reste, il ne vous reste plus qu’à profiter et à en prendre plein les yeux ! Bonnes randonnées !


POUR EN SAVOIR PLUS :

Laissez un commentaire