Covid-19 et voyage en Nouvelle-Zélande

Comme la Nouvelle-Zélande devrait avoir atteint un taux de vaccination critique en fin d’année 2021, le gouvernement vient de diffuser un ‘road map’ de réouverture des frontières sans surprise, mais qui donne une lueur d’espoir (12/08/2021). En essence, les voyageurs venant de pays ayant des résultats similaires dans l’éradication du virus pourront entrer sans quarantaine à partir de début 2022, les autres voyageurs venant de pays aux risques gradués seront contraints soit à une isolation spontanée dans un lieu définit, soit à utiliser les chambres MIQ (pour les pays les plus à risques). Il semble aussi que chaque voyageur sera soumis à un test viral et devra montrer des preuves de vaccination. On peut présumer que les pays comme l’Australie et la Nouvelle-Calédonie seront dans la première catégorie, pour la France (et plus généralement l’Europe), le Canada, la Polynésie Française, leur place dans ce classement reste à l’heure actuelle inconnue.

Depuis les deux confinements successifs et d’autres mesures d’éradication en 2020 et 2021, la Nouvelle-Zélande vit sans circulation du Covid-19 dans la société. Cela signifie qu’à part quelques mesures de port de masques dans les transports publics, aucune restriction à la vie de tous les jours n’est imposée. Nous pouvons donc travailler, participer à toute activité sportive en groupe, voyager à travers le pays et voir amis et famille. C’est un contraste frappant avec les autres pays du monde, qui vivent des heures sombres.

La politique gouvernementale menée par Jacinda Ardern « Go hard and go early » (agir tôt et avec force) a porté ses fruits, puisque le virus a été éradiqué. A cela se combine une gestion étroite des entrées sur le territoire avec quarantaine obligatoire de 14 jours dans des hôtels réquisitionnés et sécurisés par la police et par l’armée. Ce qu’on connait désormais tous ici par les abbréviations MIQ (Manage Isolation and Quarantine). Les places sont très limitées et la frustration pour saisir une chambre pour les seuls qui peuvent entrer dans le pays (citoyens et résidents et une toute petite liste de travailleurs essentiels) est forte.

Ces actions permettent à l’économie de fonctionner, malgré l’absence totale de touristes. Et oui, les kiwis, grands voyageurs habituellement, dépensent leur argent localement, ce qui soutient un grand nombre de pans de l’économie.

Seuls les résidents, les citoyens et quelques travailleurs essentiels sont autorisés à revenir sur le territoire, avec une l’obligation de quarantaine décrite plus haut.

Vous pouvez toujours partager votre projet avec nous via le formulaire en ligne, et nous vous recontacterons dès que la situation se débloque. L’autre raison de faire cela tôt, c’est qu’il se peut qu’il n’y ait pas autant de chambres ou de voitures disponibles localement dû au débrayage sévère du tourisme local, donc ceux qui seront déjà en contact avec nous auront la primeur d’une organisation de voyage et donc découvriront avant les autres ce pays si exceptionnel !

En attendant un retour de l’activité touristique, Frogs est en hibernation. Carole et moi sommes toujours là pour répondre aux questions et gérer les crédits en cours. Nous sommes joignables par email car nous travaillons désormais uniquement en télétravail. Utilisez la page contact.

Sébastien

Pour aller plus loin :

9 commentaires

  1. teboul sur 1 juillet 2020 à 18:50

    j’ai pris un billet d’avion par la Lufthansa en février 2020 pour un voyage en NZ de novembre et décembre; je comptais vous louer un van pour ces 2 mois.
    a votre avis quelle est la probabilité de pouvoir voyager tranquille pendant ces 2 mois.
    merci

    • Team Frogs sur 2 juillet 2020 à 11:14

      La probablilité que le pays soit ouvert aux étrangers reste faible pour la fin d’année, à ce jour. Ou alors si c’est le cas, il faudra s’attendre à une quarantaine de 15 jours dans un hôtel à l’arrivée. Après cela, vous serez libre de vos mouvements car le pays est en niveau 1 d’alerte, et donc tous les mouvements sont autorisés. Il faudra attendre fin septembre probablement pour en savoir plus, les élections seront terminées et les choix stratégiques pourront alors être pris par le Premier Ministre qui en sortira vainqueur.

  2. BOULAY sur 8 juillet 2020 à 21:24

    Bonjour!
    Je réside en bretagne et voyage régulièrement en NOUVELLE ZELANDE car mon fils vit et travaille là bas depuis plus de 10 ans . Il y a quelques années , j’ai eu recours à vos services pour la location d’un camp van. J’envisage un séjour en février mars 2021 si toutefois la situation sanitaire s’améliore.. Dans cette éventualité , je louerai probablement de nouveau un camp van .Toutefois le petit bémol c’est que nos permis de conduire internationaux arrivent à échéance en septembre 2020 et qu’au vu des lenteurs administratives françaises je doute de pouvoir les obtenir à la date de mon voyage.
    En « surfant » sur votre site , j’ai noté que vous proposiez une traduction officielle du permis français via un traducteur agrée. Ce service est il exclusivement réservé à votre clientèle et cette traduction est elle bien valable pour louer un camp van ou une voiture.Est elle reconnue par l’ensemble des sociétés de location sur l’aéroport d’AUCKLAND ? J ‘étais en NZ en mars dernier et des amis proches ont rencontré quelques problèmes à ce sujet avec JUICY notamment.
    Merci de m’apporter une réponse.
    Bon courage à tous et protégez vous bien même si la NOUVELLE ZELANDE n’est pas la FRANCE en terme de pandémie.
    ps : en mars nous avons vu « émerger  » un sentiment anti français vis à vis de la contagion, qu’en est il aujourd’hui?

    • Team Frogs sur 9 juillet 2020 à 11:07

      Bonjour ! Merci pour votre confiance à Frogs. Nos traductions sont réalisées par une traductrice assermentée, donc aucun souci avec les loueurs. D’autant plus si ce sont des réservations faites via notre agence. Il n’y a pas de sentiment anti-français, mais un énervement vis-à-vis de certains voyageurs qui ne respectent pas les consignes sanitaires ou les rêgles qui sont édictées par les autorités locales pour préserver la population. Et comme les français ont parfois cette attitude rebelle aux respect des lois, ça passe mal. Ceux qui sont respectueux auront un accueil chaleureux, comme d’habitude ! Contactez-nous sur voyages@frogs-in-nz.com si vous souhaites plus d’info. Cordialement.

  3. charly sur 3 septembre 2020 à 23:27

    Janvier 2021 semble t’il envisageable?

    • Team Frogs sur 4 septembre 2020 à 08:49

      A ce stade, cela paraît très peu probable considérant la politique ‘zéro tolérance’ du gouvrnement néo-zélandais concernant l’entrée du Covid dans le Pays. Mais c’est sans compter de possibles traitements ou vaccins éventuels…

  4. Anaïs sur 14 avril 2021 à 00:43

    Bonjour,
    Nous envisageons un tour du monde en 2022 avec 1 mois en Nouvelle-Zélande en mai 2022. Je sais que cela semble loin, mais je n’arrive pas à savoir si le gouvernement néo-zélandais envisage une réouverture avec un genre de « plan » comme c’est le cas pour la Thaïlande. Vaut-il mieux que j’envisage mon voyage pour 2023?
    Merci pour votre réponse et bon courage dans ces temps compliqués pour le tourisme.

    • Team Frogs sur 14 avril 2021 à 14:54

      Bonjour, à ce stade il faudrait une boule de crystal pour donner une réponse malheureusement car les nouvelles actuelles ne nous permettent pas d’avoir un indice sur l’évolution de la situation en ce qui concerne la réouverture des frontières. La NZ ayant pris une position « Zéro Covid », le gouvernement ne prendra aucun risque pour altérer cette position et donc nous risquons d’être parmi les derniers pays à ouvrir, ou alors via un système de test/Passeport vaccination robuste. Donc pour être ‘on the safe side’, nous dirions que 2023 est plus réaliste, mais les choses évoluant quand même, il est possible que 2022 puisse marcher. Mon avis personnel (petit doigt me le dit 😉 je pense à mi-2022… mais rien de scientifique… Bonne réflexion. Sébastien

  5. Céline sur 18 mai 2021 à 20:27

    Merci pour ces explications très claires. J’espère tellement que votre petite intuition de mi-2022 soit juste. Je suis en attente pour retrouver ma petite amie en Nz et nous nous sommes déjà pas vu depuis 1 an et deux mois. (Mais yeux de l’immigration nous ne sommes pas un couple donc visa partner impossible)Cette situation pandemic est horrible a vivre. Et je souhaite bcp de courage à tout ceux dans le même blocage. Que ce soit pas long c’est une chose. Être dans le néant en est une autre et c’est bien plus difficile à supporter.
    On croise les doigts et en attendant …. allez vous faire vacciner. Moi c’est fait !

Laissez un commentaire