coronavirus covid nouvelle-zélande

A ce jour, la Nouvelle-Zélande a quasiment totalement éradiqué le Covid-19 de son territoire. Après deux mois de confinement, le pays est revenu à la normale, c’est-à-dire en niveau 1, depuis le mois de juin.

La mesure la plus forte encore en place est la fermeture stricte des frontières. Seuls les résidents et les citoyens sont autorisés à revenir sur le territoire, avec une obligation de quarantaine.

Le gouvernement n’a pas diffusé d’informations sur une date de réouverture des frontières, mais nous espérons pouvoir vous accueillir à nouveau pour un voyage en Nouvelle-Zélande à partir de 2021. C’est pourquoi nous conseillons à tous les intéressés d’attendre 2021 ou 2022 pour programmer leur venue.

Seule exception : les autorités ont évoqué l’ouverture d’une « bulle » entre la Nouvelle-Zélande et l’Australie pour permettre de relancer les échanges entre les deux pays. Là encore, aucune date précise n’a été communiquée, mais cela devrait intervenir d’ici la fin de l’année 2020. Cela pourrait aussi concerner les îles du Pacifique. Les dirigeants de Nouvelle-Calédonie et de la Polynésie française font d’ailleurs un travail actif auprès du gouvernement néo-zélandais pour y être intégré.

En attendant un retour de l’activité touristique, sachez que nous sommes toujours à votre disposition pour imaginer et créer des itinéraires pour ce voyage de rêveNos agents de voyage restent pleinement mobilisés, et nous sommes disponibles pendant les heures d’ouverture de l’agence (lun-ven. 7h30 – 16h30 – heure NZ) pour répondre à vos questions par téléphone et par mail car nous travaillons désormais uniquement en télétravail.

Sachez, enfin, que nous avons adapté nos conditions d’annulation et de report au cas où le voyage ne serait possible, pour que vous puissiez d’ores et déjà envisager ce grand voyage l’esprit tranquille.

L’équipe des Frogs

Pour aller plus loin :

4 commentaires

  1. teboul sur 1 juillet 2020 à 18:50

    j’ai pris un billet d’avion par la Lufthansa en février 2020 pour un voyage en NZ de novembre et décembre; je comptais vous louer un van pour ces 2 mois.
    a votre avis quelle est la probabilité de pouvoir voyager tranquille pendant ces 2 mois.
    merci

    • Team Frogs sur 2 juillet 2020 à 11:14

      La probablilité que le pays soit ouvert aux étrangers reste faible pour la fin d’année, à ce jour. Ou alors si c’est le cas, il faudra s’attendre à une quarantaine de 15 jours dans un hôtel à l’arrivée. Après cela, vous serez libre de vos mouvements car le pays est en niveau 1 d’alerte, et donc tous les mouvements sont autorisés. Il faudra attendre fin septembre probablement pour en savoir plus, les élections seront terminées et les choix stratégiques pourront alors être pris par le Premier Ministre qui en sortira vainqueur.

  2. BOULAY sur 8 juillet 2020 à 21:24

    Bonjour!
    Je réside en bretagne et voyage régulièrement en NOUVELLE ZELANDE car mon fils vit et travaille là bas depuis plus de 10 ans . Il y a quelques années , j’ai eu recours à vos services pour la location d’un camp van. J’envisage un séjour en février mars 2021 si toutefois la situation sanitaire s’améliore.. Dans cette éventualité , je louerai probablement de nouveau un camp van .Toutefois le petit bémol c’est que nos permis de conduire internationaux arrivent à échéance en septembre 2020 et qu’au vu des lenteurs administratives françaises je doute de pouvoir les obtenir à la date de mon voyage.
    En « surfant » sur votre site , j’ai noté que vous proposiez une traduction officielle du permis français via un traducteur agrée. Ce service est il exclusivement réservé à votre clientèle et cette traduction est elle bien valable pour louer un camp van ou une voiture.Est elle reconnue par l’ensemble des sociétés de location sur l’aéroport d’AUCKLAND ? J ‘étais en NZ en mars dernier et des amis proches ont rencontré quelques problèmes à ce sujet avec JUICY notamment.
    Merci de m’apporter une réponse.
    Bon courage à tous et protégez vous bien même si la NOUVELLE ZELANDE n’est pas la FRANCE en terme de pandémie.
    ps : en mars nous avons vu « émerger  » un sentiment anti français vis à vis de la contagion, qu’en est il aujourd’hui?

    • Team Frogs sur 9 juillet 2020 à 11:07

      Bonjour ! Merci pour votre confiance à Frogs. Nos traductions sont réalisées par une traductrice assermentée, donc aucun souci avec les loueurs. D’autant plus si ce sont des réservations faites via notre agence. Il n’y a pas de sentiment anti-français, mais un énervement vis-à-vis de certains voyageurs qui ne respectent pas les consignes sanitaires ou les rêgles qui sont édictées par les autorités locales pour préserver la population. Et comme les français ont parfois cette attitude rebelle aux respect des lois, ça passe mal. Ceux qui sont respectueux auront un accueil chaleureux, comme d’habitude ! Contactez-nous sur voyages@frogs-in-nz.com si vous souhaites plus d’info. Cordialement.

Laissez un commentaire