itinéraire seigneur des anneaux

Bienvenue en Terre du Milieu ! Depuis le lancement de la trilogie du kiwi Peter Jackson, le pays a séduit un nouveau public : les fans de Lord of the Ring. Et pour cause, l’histoire fascinante de Tolkien est sublimée par les incroyables paysages de Nouvelle-Zélande. Forêts luxuriantes, montagnes volcaniques, collines verdoyantes… Nous vous avons préparé ce dossier pour partir sur les traces des Hobbits !


Le seigneur des anneaux, une histoire néo-zélandaise

Cela commence dès les aéroports : « Welcome in the Middle-Earth – Bienvenue en terre du Milieu » lirez-vous en posant le pied à l’aéroport d’Auckland ou de Wellington. Le ton est donné : la Nouvelle-Zélande est belle et bien la Terre du Milieu imaginée dans les années 1930 par l’écrivain JRR Tolkien.

C’est le réalisateur kiwi Peter Jackson qui donnera vie à la saga faite de sorciers, de hobbits, d’elfes et de trolls. A la fin des années 1990, il a eu révélation alors qu’il survole son pays : la Nouvelle-Zélande a les décors parfaits pour adapter la trilogie. Il s’embarque alors dans un projet extrêmement ambitieux et obtient les droits pour les tournages.

Toutes les scènes seront tournées en Nouvelle-Zélande et pas moins de 150 lieux de tournage différents seront choisis dans tout le pays. La variété et la richesse des décors permet de passer des montagnes aux glaciers, des rivières aux collines et des fjords aux forêts luxuriantes.

Les trois opus sont sortis consécutivement de 2001 à 2003. Un travail titanesque pour Peter Jackson qui rappelle : « J’ai consacré sept années de ma vie à écrire, réaliser et produire la trilogie du Seigneur des Anneaux. Ce fut une odyssée épuisante, finalement assez proche de celle de Frodon et Sam. Aux deux années de productions ont succédé 274 jours de tournages, eux même suivis par trois ans de post-production. »

Un travail titanesque mais grandement récompensé : au-delà du succès commercial, la saga a reçu pas moins de 17 Oscars, notamment celui du meilleur film et du meilleur réalisateur. Un record absolu !


Hobbiton, l’incontournable village des Hobbits

Situé à deux heures au sud d’Auckland, c’est un merveilleux site enchanteur vous immerger dans l’univers des Hobbits… et l’attraction touristique la plus visitée de Nouvelle-Zélande !

Voilà comment l’imaginait Peter Jackson : « un lieu chaleureux, confortable et à l’ambiance agréable ». Tout a donc commencé dans une ferme de Matamata que les équipes des décors ont mis un an à créer : « En laissant les mauvaises herbes pousser à travers les fissures et en établissant des haies et des petits jardins un an avant le tournage, nous avons obtenu un lieu incroyablement réel, et pas seulement un plateau de tournage ».

Après le tournage de la première trilogie, le Seigneur des Anneaux, le lieu avait été en grande partie détruit mais les fans venaient malgré tout en reconnaissance. A la fin du tournage de la seconde trilogie, Hobbit, il a donc été décidé de le conserver pour accueillir les touristes et les curieux.

Le site tel qu’il existe ressemble quasiment à l’identique à ce que l’on voit dans le film, et l’on peut s’attendre à voir débarquer un hobbit derrière les portes rondes typiques.

On se retrouve dans ce paysage verdoyant où paissent les moutons. Vous vous baladerez au milieu de ces maisons aux portes rondes, creusées à même les collines et au format « Hobbit ». Vous pourrez voir Bag End, la maison de Bilbo et Frodon, aménagée comme dans les films, mais aussi le pont à deux arcs et l’arbre de fête.

Soyez rassurés, bien que le site reçoive de nombreuses personnes, l’organisation a été bien pensée et les visites se font en petits groupes, de sorte que vous avez vraiment le sentiment de profiter du lieu comme un privilégié.

Notre conseil : faites une halte à l’auberge du Dragon Vert à la fin de votre tour pour boire la fameuse bière au gingembre.


Rendez-vous avec votre destin au Tongariro National Park

circuit seigneur des anneaux

Le parc national du Tongariro, réputé pour ses incroyables paysages volcaniques, a été le site de plusieurs scènes culte du Seigneur des Anneaux, notamment celles de la fameuse traversée du Mordor de Frodon et Sam. Au-delà du plaisir d’évoluer au milieu des scènes du film, c’est un lieu magnifique de volcans et de plateaux arides et accidentés.

Le Mount Ngauruhoe n’est autre que le « Mont Destin » (Mount Doom) et des scènes entières ont été filmées sur ses pentes, là où vous pourrez aller vivre de très belles randonnées. Il n’a pas été possible de filmer au sommet du Mount Ngauruhoe, considéré comme sacré dans la culture maorie. En revanche, les randonneurs y sont les bienvenus. Vous pourrez donc, une fois au sommet, jeter votre anneau dans le cratère pour espérer sauver la Terre du Milieu.

Rendez-vous aussi à la station de Whakapapa qui a été utilisée pour la fameuse scène où Isildur coupe le doigt de Sauron avec la bague. Un lieu incontournable !

Notre conseil : Faites un petit détour par la charmante petite ville d’Ohakune. C’est là que vous marcherez le long de la rivière jusqu’aux magnifiques chutes de Mangawhero, celles où Gollum attrape un poisson aux pieds d’une cascade, tandis que Frodon doit choisir de le tuer ou non.


Chez Peter Jackson à Wellington

weta cave studio wellington peter jackson

Certes, vous aurez peut-être du mal à vous faire inviter chez le cinéaste… mais Wellington est pourtant la ville où il est né et où il vit encore aujourd’hui en famille. A défaut de le rencontrer, vous pourrez aller aux studios Weta Caves et retrouver les monstrueux personnages.

Wellington, avec la trilogie du Seigneur des Anneaux, est vraiment devenue la capitale du Pacifique pour les effets spéciaux. D’autres films ont été réalisés ici comme Avatar ou Narnia pour ne citer qu’eux. Pour revenir au Seigneur des Anneaux, il est omniprésent ici : attention Gollum vous dévisage à l’entrée ! Vous comprendrez aussi les processus de création des décors et des artefacts Vous pourrez aussi accéder aux ateliers où ont été fabriqués les accessoires, armes et maquettes, dont celle de Minas Tirith qui fait près de 4 mètres de haut.

Il y a même un film d’une vingtaine de minutes qui explique vraiment bien certaines techniques d’effets spéciaux.

Notre conseil : La visite guidée vaut vraiment le coût pour ne rien rater des explications si riches sur le Seigneur des Anneaux


Le Mont Sunday ou la cité des hommes du Rohan

Vous vous souvenez d’Edoras, dans le deuxième opus du Seigneur des Anneaux ? Cette capitale du Rohan, le pays des seigneurs des chevaux, n’est autre que le Mont Sunday, dans la région du Canterbury. Une cité avait été construite pour le tournage, mais a été désinstallée après.

Dans la réalité, le Mont Sunday est une belle montagne posée au milieu d’un paysage de plaines arides et avec les montagnes en fond. Vous n’aurez pas de mal à reconnaitre ces lieux en arrivant !

Notre conseil : Vivez pleinement l’expérience et faites l’ascension du Mont Sunday. Une petite marche rapide, environ une heure aller / retour. D’en haut, en plus de la magnifique vue, vous vous surprendrez à attendre de voir un passer des elfes dans la vallée !


Queenstown, bienvenue à Lothlorien

lac Wakatipu foret Lothorien seigneur des anneaux

La région de Queenstown regorge de lieux qui seront familiers pour les fans du Seigneur des Anneaux. Sans surprise car c’est l’une des régions les plus sauvages et les plus pittoresques de Nouvelle-Zélande. Comme l’a remarqué Sir Jackson : « « Le monde de Tolkien était un monde de vallées profondes et cachées, de terres stériles et désertiques, de montagnes mystiques isolées et de vallées basses et luxuriantes »… bref un monde ressemblant beaucoup aux beautés qu’a à offrir Queenstown et ses environs.

Le lac Wakatipu par exemple, ce lagon turquoise surréaliste alimenté par un glacier est tout aussi fascinant dans les films et a donné vie à l’ancienne forêt Lothlorien.

Un peu plus loin, la rivière Kawarau n’est autre que la rivière Anduin. Vous vous rappelez cette fameuse scène où les deux immenses statues de Isildur et Anarion, représentent la Porte des Rois, la frontière du Gondor ? C’est exactement ici que ça se passe ! Bon il vous faudra un peu d’imagination car les statues ont été ajouté en post-production, mais le lieu n’en est pas moins remarquable.

Notre conseil : allez aussi voir dans la région les Remarkables, cette chaîne de montagne qui a aussi des stations de ski l’hiver. Les Remarkables, ce sont les pentes de Drimrill Dale, quand Aragon mène ses troupes à Lothlorien. Non seulement vous reconnaitrez les décors, mais ce sera aussi une belle randonnée en dehors des sentiers battus.


La forêt de Fangorn dans la majesté des fiords

Une petite ville, Te Anau, au bord d’un lac, au loin d’imposants fiords et des cascades déchaînées… voilà ce qui a séduit ici Peter Jackson qui ne cache pas que les Milford Sounds sont l’un de ses lieux de tournage préféré. On retrouve beaucoup ces paysages mystiques dans la trilogie, et en particulier dans le deuxième opus, les Deux Tours.

Ici le parc national fait plus de 1 million d’hectares, un formidable terrain de jeu pour Aragorn, Gimli et Legolas, mais aussi pour vous !

Notre conseil : Faites une croisière sur les fiords, c’est un moment mémorable. Naviguer au milieu des montagnes brumeuses dans cette ambiance si particulière est vraiment une expérience unique.

Jamais un film n’a autant contribué à la promotion touristique d’un pays et depuis 2001, la Nouvelle-Zélande a connu un boom du tourisme. Selon le site, 100 % Pure New Zealand, un touriste sur cinq cite encore Le Seigneur des anneaux comme une raison de visiter le pays. Alors, êtes-vous prêt, maintenant, à partir sur les traces de l’anneau pour une aventure inoubliable en Terre du Milieu ?


Laissez un commentaire