Mélanie dans l’île Sud

Mélanie dans l’île Sud

Ce mois-ci, c’était au tour de Mélanie, notre chef d’agence, de partir en mission dans l’île du Sud à la rencontre de nos partenaires hébergements & activités à Kaikoura, Picton et Abel Tasman. Elle en a aussi profité pour rencontrer certains des habitants les plus mignons de Nouvelle-Zélande, les otaries et les kiwis ! Découvrez ses impressions.

Kaikoura. Cette petite bourgade avec son décor de montagnes en bord de mer, très fréquentée durant la saison estivale avec ses croisières à la rencontre des cachalots et des dauphins, est devenue bien calme en ce début d’hiver. C’est pourtant à cette période que les opérateurs me disent voir plus de baleines !

Pour mon séjour, j’ai la chance de bénéficier de l’hospitalité du très beau Hapuku Lodge. Perchée dans mon logement dans les arbres, je profite du jacuzzi et de la cheminée installés dans ma chambre pour me délasser après une journée chargée… et pour le dîner je déguste une énorme langoustine, la spécialité de la région ! Cet hébergement est vraiment parfait pour les nouveaux mariés avec sa suite Hapuku très romantique.

hapuku3

Après 2 jours, je quitte Kaikoura au lever du soleil, qui se reflète sur les cimes enneigées. Il fait un froid de canard ! Avant de partir, le propriétaire du lodge m’a dit de ne pas louper l’arrêt à Ohau Point à 20 mins/25km au Nord de Kaikoura. En effet une courte marche de 10 mins dans la forêt mène à une cascade où s’épanouissent une bonne cinquantaine de petites otaries ! L’hiver (de mai à septembre) est en effet la saison haute des amours pour eux !

Je reprends la route vers Picton et traverse la magnifique région de Marlborough, l’une de mes préférées de NZ. Elle offre un paysage vallonné, de superbes vignobles et des excursions vers les Sounds, ces anciennes vallées envahies par les eaux dont ne dépasse plus que le haut des collines.

picton

Arrivée à Picton, à la porte des Marlborough Sounds, je suis reçue dans un tout autre cadre par Ian et Paula du Gables. C’est un B&B qui se veut un peu vieillot mais avec des hôtes au cœur d’or et on se sent chez soi dans leur cottage à 5 mins à pied de la marina et du ferry vers l’île du Nord.

Je prends mes rendez-vous et passe un coup de fil à notre prestataire Dolphin Watch Ecotours (membre Frogs Club) sur la marina de Picton. Paul, le capitaine, guide et co-propriétaire du business, me dit qu’il prépare son bateau car il attend 2 intervenants du DOC (Department of Conservation, l’office des parcs et des forêts) qui transportent un fameux magot : 9 bébés kiwis (espèce Rowi dont seulement environ 350 sont encore vivants) qu’ils vont relâcher sur l’île de Motuara, en plein cœur des Sounds. Paul me demande si je veux venir avec eux ! Quelle opportunité ! Je suis sûre que 95% des Néo-Zélandais n’ont jamais vu de kiwi en liberté.

Nous partons donc avec Ian et Tracey du DOC pour notre expédition. Je me sens très privilégiée alors que nous préparons les kiwis en leur accrochant des transmetteurs. Après 1h de bateau à travers les merveilleux Sounds, nous accostons sur l’île sanctuaire de Motuara et grimpons avec nos boîtes contenant nos 9 ‘voyageurs’ pendant 20 mins. Nous nous enfonçons dans la forêt où nous trouvons leurs abris. Je sors de leurs boites 4 kiwis en tenant bien leur pieds pour ne pas qu’ils s’agitent puis les dépose doucement à l’entrée de leur nouvel abri. Nos 2 missionnaires du DOC viendront les chercher en octobre lorsqu’ils auront atteint un poids idéal afin de les ramener à Franz-Josef lorsqu’ils seront plus à même de se défendre contre les prédateurs tels les hermines.  Cette mission permet de sauver de nombreux  kiwis en voie d’extinction. Ils peuvent vivre jusqu’à 50 ans !

Après cette expérience riche en émotions, je reprends le cours de mes visites : je suis venue à Picton pour rencontrer certains de nos prestataires hébergement mais je prends aussi contact avec de nouveaux B&B afin de renforcer notre offre, surtout sur la haute saison. Nous aimons conseiller ces hébergements à nos voyageurs car ils permettent une expérience plus authentique et intimiste : ils ne disposent généralement que de 2 à 4 chambres et reçoivent donc principalement les couples.

Je reprends ma route vers Nelson et le parc national d’Abel Tasman. Les sommets des montagnes environnantes sont couverts d’un léger tapis de neige ! Eh oui, les températures ont bien baissé en cette fin du mois de mai !

neige_kahurangi

Heureusement l’hospitalité de Bert du Split Apple Lodge et une cheminée bien fournie me permettent de me réchauffer rapidement. L’immensité de la pièce à vivre est vite comblée par la gentillesse de notre hôte chasseur, pêcheur et fermier. Les chambres sont confortables et bien équipées et le petit-déjeunent préparé par Bert avec les œufs de ses poules est copieux !

Le lendemain, je rencontre Wilsons (membre Frogs Club),opérateur qui propose des transferts vers le cœur du parc national afin d’y randonner sur l’Abel Tasman Coast Track, des sorties en kayak et même l’hébergement dans les 2 seuls lodges situés au cœur du parc. Je profite de leurs services pour me faire déposer sur le track et réalise une marche de 4h afin de me dégourdir les jambes après pas mal de kilomètres parcourus sur les routes.

abeltasman

Une façon originale de découvrir ce joyau est aussi de partir passer 2 nuitées ou plus dans le parc,  sur un bateau, dans un lodge ou encore en camping.

Pour la dernière nuit je suis accueillie par Peter et Clare du Resurgence Lodge. Clare est un fin cordon bleu et c’est elle qui règne d’une main de maître sur la cuisine du lodge. Ayant vécu quelques années en France, ces 2 hôtes parlent un peu le français. D’ailleurs, cette année ils ferment leurs portes pour l’hiver afin de partir un mois du côté de Toulouse, profiter de l’été dans l’hémisphère Nord et refaire le plein de produits locaux !

Mon séjour touche à sa fin : riche en rencontres avec nos prestataires, il m’a donné envie de redevenir à mon tour une touriste en NZ ! Le plein de contacts est fait pour la prochaine haute saison : des activités qui vous mèneront hors des sentiers battus, des hébergements confortables dans des environnements de toute beauté… il ne vous reste plus qu’à nous contacter pour profiter à votre tour de l’hospitalité de nos prestataires pour votre prochain séjour en NZ !

Donnez votre avis, on vous écoute !