Nouvelles taxes d’entrée en Nouvelle-Zélande

Nouvelles taxes d’entrée en Nouvelle-Zélande

Le gouvernement néo-zélandais a récemment confirmé la mise en place d’un ETA (Electronic Travel Authority) pour l’ensemble des visiteurs du territoire Néo-Zélandais à partir du 1er octobre, ainsi qu’une taxe touristique destinée à financer des projets liés à l’environnement à partir du 1er Juillet 2019.

Qu’est-ce que l’ETA ?

L’ETA est une autorisation délivrée automatiquement qui détermine l’admissibilité des visiteurs sur un territoire. L’Electronic Travel Authority a plusieurs but:

  • Renforcer la sécurité et réduire les risques liés à l’immigration,
  • Limiter les risques de contrebande et biosécurité.
  • Améliorer l’expérience voyageur.
  • Aider les relations internationales entre la Nouvelle-Zélande et les autres pays.
  • S’adapter aux besoins et exigences du gouvernement, des différents intervenants et voyageurs.

Cet ETA pourra être demandé directement en ligne dès juillet 2019 et deviendra obligatoire à partir du 1er octobre 2019.

Il faudra Compter 9NZ$ soit 5.5€ pour une demande effectuée via une future application mobile ou 12NZ$ soit 7.30€ pour une demande faite sur internet. L’ETA sera valable 2 ans.

Qui sera concerné ?

Les touristes français ou des territoires français du Pacifique, ainsi que 60 pays (dont la Belgique, la Suisse et le Canada) seront tenus de présenter un ETA à leur arrivée en Nouvelle-Zélande. Seront exemptés entre autres les résidents néo-zélandais, les voyageurs d’affaire, les ‘seasonal workers’, les diplomates et les voyageurs en mission militaire ou de santé.

Quelles seront les démarches pour l’obtenir ?

Vers mi-juillet 2019 un site internet ainsi qu’une application seront mis en ligne. Lors de la demande, des détails relatifs au passeport et déclarations sur le voyage seront à fournir. De plus, il sera demandé d’insérer en ligne une copie de son passeport.

La taxe touristique

En complément de l’ETA, le gouvernement mettra en place dès juillet 2019 un IVL (International Visitor Conservation and Tourism Levy).

Cette taxe touristique sera valable aussi longtemps que l’ETA et coûtera 35NZ$ par personne (soit environ 21€). Elle sera à payer à l’entrée sur le territoire lors du passage en douane ou en même temps que l’ETA. Vous pourrez la payer par carte bancaire.

Elle a été votée par le gouvernement de Jacinda Ardern afin d’aider à financer des projets liés aux infrastructures, au tourisme et à la protection de l’environnement qui bénéficieront aux visiteurs in fine et à la communauté élargie.

Voyagez avec les experts Frogs !

Il y a 2 commentaires sur cet article
  1. CHANRION Maeva à 11:38

    Une décision tout à fait légitime et suis tout à fait d’accord. Les autres Pays devraient faire
    de même…

  2. THUAU à 15:21

    la NZ se protège et c’est bien. Nous aimons ce pays, ses infrastructures rassurantes et la propreté qui y règne.
    Nous en profitons avec bonheur, nous participerons avec plaisir à la nouvelle taxe et nous soumettrons sans grogner aux nouvelles règles d’entrée.

Donnez votre avis, on vous écoute !