Patuna Chasm, un site étonnant dans le Wairarapa

Patuna Chasm, un site étonnant dans le Wairarapa

Stéphane Jourdan, naturaliste non-conformiste, amateur de jazz et d’histoire, résidant d’Auckland depuis de longues années, nous raconte sa dévouverte haute en couleur de Patuna Chasm, un site géologique étonnant au sud de Martinborough, dans la région du Wairarapa (île du Nord).

Patuna Chasm VAUT le voyage (comme on disait du temps du guide michelin). Pour les gens qui vont au Cape Palliser (ou faire des dégustations dans la région), c’est un très petit détour. En fait, tout commence  dans une ferme à environ 30 mn de Martinborough. Là, tu es censé te présenter, car le site se trouve sur le terrain privé de la ferme. En échange d’une obole, ils te donnent un topo qui est tellement bien rédigé (pas de plan, que du texte) que la première fois, je me suis perdu. J’ai pris la rivière dans le mauvais sens…mais c’était joli quand même ! Il faut dire que sans mes lunettes, je ne pouvais pas bien lire les instructions. Mais de mémoire, elles étaient un peu floues (le rédacteur n’est pas quelqu’un de très cartésien, il ne connait pas un terme comme  « upstream » (en amont), alors c’est du « à gauche, à droite »….). Bref, pas très grave, car j’y suis retourné quelques temps après et là, alléluia, j’ai trouvé que la plupart des piquets annoncés sont soit manquants, soit invisibles ! Mais finalement, tu ne te perds pas, sauf si tu as oublié le plan, que tu ne comprends pas l’anglais, ou que tu es presbyte.

A mon premier passage, il y avait deux locales qui commençaient à s’engager dans le bush, elles marchaient à quatre pattes vu la pente. Comme c’était pas des Tomb Raiders, je ne les aient pas suivis. Je les préviens alors : c’est pas pas là, j’ai essayé plusieurs « pistes », et ce sont juste des chemins de moutons, ils vont nulle part (sauf dans les orties, j’en ai jamais vu tant) ! Bien sûr, les locales, quand un étranger leur dit quelque chose sur leur propre pays, se sont obstinées (c’est pas ce mufle à l’accent français qui va nous apprendre). Je me demande à quelle heure elles sont revenues à leur voiture ! (si tu es pas repassé à la ferme à la nuit, le fermier doit venir te chercher le lendemain).

Bref, revenant sur mes pas, je finis par trouver le passage si bien décrit dans la prose du fermier que tu passes à dix mètres sans le voir. Et là, une échelle te permet de descendre de cinq six mètres sans te tuer dans la gorge. J’y découvre un mouton qui ne devait pas savoir lire les instructions. Il était descendu en style libre lui, il ne restait que son squelette.

Une fois que tu es dedans, c’est une gorge très étroite où l’on marche sur les galets (très casse-figures) et dans la flotte, mais pas à la nage sauf si tu y tiens absolument ! La traversée du Tapuna Chasm, proprement dit, fait 500 mètres environ et débouche sur une branche du chemin qui ramène vers le point de départ.

Patuna Chasm Nouvelle-Zélande

L’intérieur de la gorge est vraiment extraordinaire au niveau géologique. L’eau a creusé des sculptures et des arrondis partout. On y voit des hirondelles mais en dehors de ça je n’ai pas vu de bestioles spéciales. Il y probablement des « vers luisants » et ces wetas qui vivent dans les grottes car à un moment donné, la gorge devient pratiquement un tunnel à cause des blocs effondrés et, pour certains, coincés en équilibre au dessus de ta tête !

Patuna Chasm

Voilà, c’est assez sportif, mais finalement, même des gamins peuvent le faire. Il ne faut pas craindre l’eau un peu froide, l’échelle un peu casse-cou ou les flancs glissants de la gorge. Les chutes sur les galets peuvent aussi avoir des conséquences. Ce n’est pas réellement comme une chute, plutôt comme une prise d’Aikido…. et il y de grosses pierres au milieu du tatami !

Stéphane

Sur l’app des Frogs : se trouve décrite avec l’adresse Patuna Farm Adventures, la ferme s’étant transformée en lieu multi-activités.

Donnez votre avis, on vous écoute !