Randonnée : les Great Walks

Randonnée : les Great Walks

Great Walks, vous connaissez ? Il s’agit des 9 plus belles randonnées de Nouvelle-Zélande ! Ces marches sont reconnues pour leurs paysages spectaculaires, de la plage de carte postale aux sommets enneigés en passant par les forêts fantastiques, et pour leur caractère très accessible, avec des chemins bien entretenus et des huttes spacieuses et modernes qui permettent même au néophytes de la rando de venir les explorer. On vous les présente ?

Tongariro Northern Circuit

  • Durée : 43 km (2 à 4 jours)
Le Parc National des volcans du Tongariro

Ce circuit est la Great Walk phare de l’île Nord ! Vous avez déjà entendu parler du célèbrissime Tongariro Crossing ? Cette randonnée passe par là ! Mais en plus des sublimes Emerald Lakes et de l’inquiétant Red Crater, ce circuit vous emmènera vers des parties moins populaires de ce parc national volcanique… la hutte d’Oturere et sa vue panoramique sur les chaînes des Kaimanawa, le cours limpide d’Ohinepango Stream ou encore les lacs Tama, d’un bleu profond, sont autant de sites qui récompenseront vos efforts.

Abel Tasman Coast Track

  • Durée : 55 km (3 à 5 jours)
abel tasman panorama

Sitée dans le nord de l’île Sud (région de Nelson – Motueka), cette randonnée est parfaite pour ceux qui ont envie de vacances aux faux airs de tropiques : le chemin suit la côte sur toute la longueur du parc national, et vous naviguerez donc de plage de rêve en plage de rêve, au pied de collines débordantes de fougères. Les huttes sont toutes situées en bord de mer (parfait pour une petite baignade de fin de journée…), et vous pouvez même opter pour faire une partie du trajet en kayak ou par bateau. La Coast Track est aussi connue pour être la plus facile des Great Walks, et c’est donc un bon choix pour débuter.

Routeburn Track

  • Durée : 32 km (2 à 4 jours)
routeburn

L’une des plus connues ! La Routeburn démarre non loin de Glenorchy, dans la région de Queenstown (île Sud), et vous permet de traverser une chaîne de montagnes grâce à un col (Harris Saddle) offrant des vues époustouflantes sur la vallée d’Hollyford et les sommets enneigés qui l’entourent. Par temps clair, on peut même voir jusqu’à la côte ! La balade passe par plusieurs lacs et ressort de l’autre côté des montagnes, à proximité de Te Anau. Paradoxalement, c’est à la fois la plus courte des Great Walks, mais aussi l’une de celles qui finit le plus loin de son point de départ : pour revenir à Glenorchy depuis Te Anau, il faut faire plus de 200km de route !

Kepler Track

  • Durée : 60 km (3 à 4 jours)
manapouri panorama

En parlant de Te Anau… quitte à être de l’autre côté des montagnes, pourquoi ne pas faire une randonnée de plus ? La Kepler Track a été créée pour satisfaire les randonneurs déçus qui n’avaient pas réussi à avoir une place dans les refuges de la Routeburn… mais elle est tellement belle elle aussi, que maintenant elle est presque aussi populaire ! Très pratique, cette marche forme une boucle au départ du village de Te Anau. Après une balade le long du lac, elle part à l’assaut des crêtes : vues panoramiques sur les lacs, les montagnes et les patûrages, avant de redescendre dans une vallée boisée de l’autre côté, puis retour le long d’une rivière.

Milford Track

  • Durée : 54 km (4 jours)
Les reporters à ... Milford Sound

Sa réputation n’est plus à faire : décrite comme « la plus belle marche du monde » par une journaliste en 1908, depuis la célébrité de la Milford n’arrête pas de grandir d’année en année… à tel point qu’il peut être très difficile d’avoir une place ! Cette randonnée se réserve des mois à l’avance, et si vous n’avez pas vu si loin, votre seule alternative sera de patienter au centre de visiteurs de Te Anau pour attendre qu’une place se libère au dernier moment. La rando commence par une traversée du lac Te Anau en bateau, puis traverse des montagnes sauvages au climat extrême (région très pluvieuse) pour déboucher sur le fjord de Milford Sound…

Heaphy Track

  • Durée : 78 km (4 à 6 jours)
heaphy

De loin la plus longue des Great Walks ! Située dans le nord de l’île Sud (région de Golden Bay), la Heaphy Track est aussi l’une des Great Walks les moins populaires, éclipsée par la célébrité de sa voisine, l’Abel Tasman Coast Track. Elle présente des paysages variés, commençant par une montée à travers les bois pour rejoindre des plateaux découverts, puis redescend sur la luxuriante West Coast et ses plages bordées de palmiers. Mais si 78km cela vous parait beaucoup, ce n’est rien comparé aux 400 km de route qu’il vous faudrait faire pour revenir au point de départ !

Lake Waikaremoana Track

  • Durée : 46 km (3 à 4 jours)
waikaremoana sunset

Retour dans l’île Nord pour une Great Walk qui, elle non plus, n’est pas très connue. Et pour cause – elle n’est pas si facile d’accès ! Située dans les profondeurs de Te Urewera National Park, entre Taupo et Napier, elle ne s’atteint qu’au prix d’une longue route de gravier, étroite et sinueuse, à travers des collines aussi boisées que dépeuplées. La track vous emmène en forêt, pour tracer une presque-boucle autour du grand lac Waikaremoana. Le sentier, moins bien entretenu que sur d’autres Great Walks, plaira aux amoureux de nature, et quand le soleil brille en été il est possible de se baigner.

Rakiura Track

  • Durée : 32 km (3 jours)
Kiwi stewart

Île Nord, île Sud… OK, mais saviez-vous qu’en fait la Nouvelle-Zélande compte 3 îles principales ? La troisième, située au large d’Invercargill (tout en bas de l’île Sud), s’appelle Stewart Island. Accessible en bateau ou par petit avion, cette petite île se compose d’un village (Oban) ceinturé par un grand parc national (Rakiura). Bien que les chemins de la Rakiura Track soient boueux et mal formés en comparaison à ceux des autres Great Walks, ils sont de loins les plus accessibles de l’île, les autres sentiers étant à réserver aux randonneurs expérimentés seulement. Ajoutez à cela un climat difficile (froid, pluie) et une grande isolation… mais aussi votre meilleure chance d’apercevoir un kiwi en liberté !

Whanganui Journey

  • Durée : 43 km (2 à 4 jours)
whanganui kayak

Dernière à notre liste, la Whanganui Journey est une drôle de Great Walk… savez-vous pourquoi ? Eh bien parce que malgré son titre de « Great Walk », il s’agit en fait… d’un parcours en canoë-kayak ! Eh oui, ne comptez pas y aller à pied, ce parcours suit purement et simplement le cours du fleuve Whanganui, et vous ne trouverez aucun chemin pour marcher sur ses rives. Pas d’autre choix que pagayer, donc, grâce à plusieurs opérateurs proposant de louer kayak ou canoë.

Donnez votre avis, on vous écoute !