Road trip vers le Cape Reinga

Road trip vers le Cape Reinga

Fraichement arrivé à Auckland, Thomas cherche à quitter la ville tous les week-ends afin de retrouver la nature Néo-Zélandaise. La semaine dernière, accompagné de ses amis, il décide de tenter l’impossible : faire un road-trip jusqu’au Cape Reinga en un week-end. Il nous raconte son expérience. 

Map - AKL - CapeReinga

Il est vendredi après-midi, la semaine de boulot est terminée, c’est l’occasion de sortir d’Auckland et de profiter de la nature. Je prépare mon sac avec les indispensables en Nouvelle-Zélande : tente, crème solaire, maillot de bain et appareil photo. Enfin prêt, on grimpe dans notre voiture de location.

Nous voilà donc en route direction le Nord. Le soleil commence déjà à tomber et embellit d’une couleur orangée les paysages qui défilent à toute vitesse. Un de mes amis sort de son sac une bonne cinquantaine de CD qu’une amie lui a donné juste à avant de repartir en Europe. Au programme, les grands classiques : Led Zeppelin, Queen, Rolling Stones, The Eagles, etc. Bref, la musique idéale pour un roadtrip. Nous voilà donc on the road again.

Sur la State Highway 1 en direction du Cap

Sur la State Highway 1 en direction du Cap

Premier camping du DOC sur la route

Après quelques heures de route nous arrivons au Uretiti Beach DOC Campsite [1]. Malgré le bruit dû à la proximité du camping avec la route principale, nous nous installons et nous empressons de rejoindre la plage situé à moins de 2 minutes à pieds du Camping. Nous découvrons la plage, le bruit des vagues et le ciel étoilé magnifique juste au-dessus de nous. Les lumières de la ville de Whangarei brillent au loin mais ne gênent pas notre vision sur la voie lactée et la fameuse Southern Cross [2]. La demi-lune amène une lumière comparable à un lampadaire, nous marchons sans lampes de poches. Nous attendons désespérément de voir une météorite comme celle tombée le 11 février au-dessus d’Auckland mais apercevons à la place quelques étoiles filantes. La chance est sur notre parcours !

Uretiti beach, avec en fond la ville de Whangarei

Uretiti beach, avec en fond la ville de Whangarei

Réveil à 7h en ce samedi matin suivi d’une douche froide sous l’azur et un soleil qui semble être au rendez-vous. Nous voilà prêts pour affronter les quelques heures de voitures avant d’atteindre le cap.

Sandboarding et contemplation à la points nord du pays

Presque arrivé à notre destination finale nous apercevons un panneau indiquant « Te Paki Dunes ». Nous faisons immédiatement demi-tour et après quelques minutes de gravel road [3], nous contemplons les géantes dunes de Te Paki. Nous restons ébahis devant ce paysage désertique qui se dresse devant nous. Nous remettons une bonne dose de crème solaire car rappelons-le, le soleil kiwi tape fort. Nous passons devant un loueur de bodyboards [4], non pas destinés à aller sur l’eau mais à descendre les dunes de sable à plat ventre ! On aperçoit de nombreux touristes dévalant les dunes sur ces planches. La vitesse de certains est impressionnante. Nous commençons l’ascension des dunes. Sur notre gauche des collines verdoyantes avec des ruisseaux, sur notre droite du sable et encore du sable. Le paysage semble irréel et lunaire.

En haut des dunes de Te Paki

En haut des dunes de Te Paki

Peu à peu nous prenons de la hauteur et contemplons le sublime panorama qui s’offre à nous. Au loin nous apercevons la mer, mais nous préférons rester sur les dunes et rejoignions le point culminant de ce désert. De là, une vue à 360° avec des paysages si différents et pourtant si proches. Nous redescendons des dunes en courant à toute vitesse jusqu’au parking.

Notre route s’achève bientôt au fameux Cape Reinga. Du point de vue géographique, ce point est (presque) l’endroit le plus au Nord de la Nouvelle Zélande. Le sentier pour aller au phare du cap commence par le franchissement d’un portail en pierre, avec musique traditionnelle Maori en fond sonore, qui rend le paysage encore plus féerique. On aperçoit l’océan Pacifique à droite de la pointe et la mer de Tasmanie à gauche.

Le Phare du Cap Reinga

Le Phare du Cap Reinga

Arrivé au phare, je recherche Paris sur les panneaux indiquant les kilomètres séparant le cap de grandes villes, mais la distance par rapport à Londres me suffit à imaginer. Ça y est je crois que je réalise enfin mon arrivée en Nouvelle Zélande, et l’endroit est vraiment symbolique.

Un Maori nous montre du doigt « l’Arbre Sacré » que l’on voit au loin pousser seul au milieu des falaises. Cet arbre est un symbole pour les habitants originels de l’île ; il représente la porte par laquelle leurs âmes s’en vont après leur mort. L’endroit est donc un lieu spirituel incontournable.

La réunion de la mer de Tasmanie et de l’Océan Pacifique

La réunion de la mer de Tasmanie et de l’Océan Pacifique

Deuxième nuit en DOC, dans la « baie aux esprits »

Remplis de sagesse, nous nous rendons maintenant à Spirits Bay (la baie aux esprits !) et son mythique camping du DOC. Nous nous installons rapidement et découvrons la vue sur la plage, calme et silencieuse, située à moins de 5 min à pieds du camping.

Quelques pêcheurs viennent à notre rencontre pour nous prévenir qu’avec le début de la nuit Spirits Bay devient un lieu idéal de chasse aux requins. Ils nous recommandent donc de ne pas nous baigner. Nous allons tout de même nous rapprocher des vagues quand soudain nous apercevons une silhouette noir sur le sable là où les vagues terminent. Nous nous rapprochons tout en restant sur nos gardes. Nous constatons alors qu’il s’agit en fait d’un jeune requin échoué sur la plage, que nous décidons de remettre à l’eau. Le requin se met alors à bouger, nous le lâchons immédiatement, surpris, mais le reprenons, dans le but de le relâcher à une profondeur suffisante. Petit à petit ce dernier rejoint la mer. Contents de notre bonne action vis-à-vis de la nature, nous voilà prêts à rejoindre nos tentes.

Coucher de soleil à Spirits Bay

Coucher de soleil à Spirits Bay

Le lendemain le soleil se lève sur Spirits Bay, nous nous levons et contemplons une dernière fois la mer avant de reprendre la route. 6 heures de voiture nous attendent pour retrouver la civilisation et Auckland. Arrivés en fin de soirée dimanche, nous sommes épuisés mais prêts à attaquer une nouvelle semaine grâce à ce weekend hors-normes.

Je recommande vivement ce voyage, mais je conseille de le réaliser sur au moins 4 jours pour pouvoir profiter des différents points d’intérêts sur la route séparant Auckland au Cape Reinga.

Retrouvez toutes les infos sur les activités et hébergements du Northland et du reste de la Nouvelle Zélande sur nos guides en ligne : http://app.frogs-in-nz.com/fr/northland et sur notre appli à cette adresse : http://www.frogs-in-nz.com/app-mobile/Le-guide-de-voyage-Nouvelle-Zelande.

Thomas

 

[1] Les DOC Campsite sont des campings basiques, situés dans des zones du Département de la Conservation au beau milieu de la nature. La nuitée est comprise entre 6 et 15 dollars. Environ 200 sont recensés dans l’app des Frogs à travers le pays.

[2] Comme son nom l’indique la Southern Cross est une étoile qui pointe vers le Sud. Elle permet donc de se repérer de la même manière que l’étoile du Nord dans l’hémisphère Nord. Elle est présente sur les drapeaux de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande.

[3] Gravel road est l’appellation donnée aux routes non goudronnées en Nouvelle-Zélande. Elles sont constituées de gravier qui se traduit gravel en anglais.

[4] Le Bodyboard est une planche en polyester utilisé pour apprendre le Surf. Elle fait 1 m de long environ et se place sous le ventre.

Il y a 1 commentaire sur cet article
  1. Gilles Périard à 03:39

    Bonjour Thomas, ça m’a l’air super intéressant ce trip là, Je serais en NZ du 25 septembre au 23 octobre 2015. C’est un coin de pays que je désire visiter. Comme je serais probablement seul et sans équipement de camping, est-ce que tu peux me dire s’il y a des petits hôtels ou B&B sur la route? Tu parles de 4 jours pour faire quelque chose d’intéressant et avoir du temps de profiter du paysage. Je vais suivre ton conseil et probablement y mettre de 4 à 5 jours. Quelle est la distance totale aller retour Auckland Cap Reinga Auckland? Si tu as des suggestions à me faire, vas y. En passant, je suis Québécois. Merci de ta réponse.

Donnez votre avis, on vous écoute !