Sports extrêmes

Sports extrêmes

Amateur de sensations fortes ? Pas de souci, la Nouvelle-Zélande est faite pour vous ! Forts de leur invention du saut à l’élastique (bungy jumping), qui a connu un succès mondial, les Kiwis se sont construits une réputation internationale quand il s’agit de se jeter dans le vide, mais ce n’est pas tout… petit tour d’horizon des sports extrêmes en Nouvelle-Zélande.

Bungy jumping

bungy

Forcément, on ne peut pas ne pas commencer par lui, et c’est sans doute l’une des plus grandes réussites de la NZ. Le principe est simple : une corde autour des jambes, et hop ! On saute dans le vide. Existe aussi avec option « plonge la tête » pour les sauts au-dessus d’une rivière, histoire de vous donner un petit shampoing au naturel, ou peut-être dans une tentative de faire redémarrer votre coeur qui a lâché durant la chute.

Le bungy a originellement été inventé par AJ Hackett dans la région de Queenstown. Le site, Kawarau Bridge, est toujours là et vous propose un saut de 43m à la saveur historique ! C’est aussi un des rares sites de NZ qui propose un saut en tandem. Dans la même région, vous pourrez aussi sauter au clair de lune à « The Ledge », ou tenter le bungy le plus haut du pays (134m) au dessus du fleuve Nevis. Si vous êtes dans l’île Nord, un autre site de bungy très populaire se trouve à Taupo, au dessus du fleuve Waikato.

Skydiving

1236681_691417737540158_854387438_n

« Plongée dans le ciel », voilà la traduction littérale et poétique de cette expression anglaise désignant le saut en chute libre. Cette fois, ça ne rigole plus : vous n’aurez pas de corde autour des pieds, mais plutôt un parachute sur le dos (enfin, sur le dos de votre superviseur, parce qu’en skydive on ne saute pas seul sans avoir beaucoup d’expérience !). Au lieu de sauter de 40 à 130m, vous prendez un avion pour sauter à une altitude de plus de 4000m. Et votre chute libre durera une bonne minute, au lieu de moins de 10 secondes.

Autant dire que le skydiving demande un certain courage, ou peut-être un petit grain de folie, mais une chose est sûre : en Nouvelle-Zélande, vous pourrez surfer l’atmosphère avec des vues phénoménales, puisque tous les grands sites de skydive se situent dans des régions à la beauté saisissante. Allez, au choix : skydive au dessus des montagnes à Queenstown, au-dessus du plus grand lac de NZ à Taupo, au dessus des plages d’Abel Tasman ou du glacier Franz Josef (le plus haut)… comment ça, vous avez envie de tous les faire ?

Jet boat

Jet boat Huka Falls

L’invention du bungy, ça vous parait déjà pas mal ? C’est vrai, mais ce n’est pas tout. C’est aussi un Néo-zélandais qui a inventé le jet boat, un bateau qui fonctionne sur le même principe qu’un jet ski : hyper maniable sur les cours d’eau, même les moins profonds, le jet boat a la particularité d’être plus facile à diriger plus la vitesse est élevée… je vous laisse deviner la suite : le principe d’une virée en jet boat, c’est de glisser sur l’onde à fonds les ballons et se faire des grandes frayeurs en passant à deux doigts des rochers et des falaises !

Encore une fois les opportunités de jet boat ne manquent pas en Nouvelle-Zélande, mais les deux plus célèbres sont incontestablement Shotover (île Sud, région de Queenstown) qui suit le cours de la rivière éponyme, encaissée dans un dramatique canyon, et Huka Falls, au pied des cascades les plus impressionnantes de l’île Nord à Taupo (250.000 litres de flotte par seconde… ça calme).

Rafting

river-rats-Kaituna5

Vous avez envie de vous mouiller pour de bon et d’oublier le moteur pour mettre la main à la pâte vous-même ? Ne cherchez pas plus loin, c’est un tour de rafting qu’il vous faut ! Cet espèce de radeau pneumatique tout-terrain accueille une demi-douzaine de personnes à son bord, chacune avec une pagaie à la main, et il va ensuite falloir ramer et suivre les instructions du superviseur pour conquérir les rapides qui ne feront pas de votre excursion un long fleuve tranquille…

Encore une fois ce sont toujours les mêmes régions qui se distinguent : Queenstown, capitale NZ de l’aventure, sera votre destination principale pour le rafting dans l’île Sud, tandis que dans l’île Nord ce sont les rivières de Rotorua et du Tongariro (pas loin de Taupo, en somme) qui accueilleront vos coups de pagaie.

Zorbing

zorb

Hein ? Quoi ? C’est pas fini, les inventions kiwi ? Il faut croire que non ! Sous ce drôle de nom de zorbing se cache une activité qu’on ne peut que qualifier d’originale. En effet, le principe du zorbing, c’est de vous enfermer dans une immense bulle de plastique transparente, à laquelle on va ensuite faire dévaler une bonne colline. Histoire de rendre les choses un peu plus fun, vous pouvez aussi choisir de mettre de l’eau dans votre bulle, ou même d’y amener des copains. Pour les plus prudents, il existe aussi une option avec harnais, histoire de se mettre en jambe…

Si le zorbing se pratique maintenant un peu partout dans le monde (parfois sous le nom de globe-riding), en Nouvelle-Zélande vous ne le trouverez que dans le berceau de sa création, à Rotorua.

Il y a 1 commentaire sur cet article
  1. Vente privée sport à 02:49

    J’ai hâte de découvrir le monde des kiwis avec tant d’activités extrêmes comme celle proposés ci-dessus. Y en a t’il d’autres intéréssantes ?

    Le Zorbing et le Jet Boat onnt tout à fait l’air au top pour s’éclater durant nos moments libres ou durant des vacances. J’envie vraiment les petits kiwis qui habitent là bas et peuvent en profiter à un rythme régulier.

Donnez votre avis, on vous écoute !