Sur la piste des Hobbits

Sur la piste des Hobbits

Rachel, consultante voyages chez Frogs a joué les reporters de choc le temps d’une journée. Elle a mené l’enquête à Matamata, petit village sans histoire de la région de Waikato, qui fait pourtant beaucoup parler de lui en ce moment. Elle nous révèle les raisons de cette renommée.

Rachel et la statue de Gollum.

En cette belle journée ensoleillée, je quitte enfin Auckland et ses autoroutes vers le sud pour rejoindre les petites routes nationales qui me mènent au coeur des vallées verdoyantes de Matamata. Je débute l’aventure à l’office du tourisme de cette bourgade où une imposante statue de Gollum accueille le visiteur et m’ouvre la piste mythique des Hobbits. En lieu de charrette, ce sera un bus qui nous mènera à travers vallons et collines vers la Comté (the Shire en anglais). Ici, caché en pleine campagne, je découvre Hobbitebourg (Hobbiton), le village du film.

Cette famille de bergers néo-zélandais n’aurait jamais pu imaginer que leur lopin de terre deviendrait un jour si célèbre ! C’est en survolant la vallée que Peter Jackson aurait eu un coup de coeur pour le site. Il trouva que l’endroit reflétait à merveille le monde de Tolkien. Une aubaine qui se prolongera bien après le film puisque M. Alexander réussira à conserver les Hobbit Holes, les habitations de Hobbits, après le tournage du Seigneur des Anneaux afin d’ouvrir le site au tourisme. Cela s’est depuis beaucoup développé pour accueillir les visiteurs du monde entier.

La balade guidée vaut vraiment le coup. Notre guide a su transmettre à merveille sa passion au petit groupe auquel je m’étais joint en dévoilant notamment les nombreux trucages du film, qui me seraient restés mystérieux sans ses explications. Je n’aurais par exemple jamais remarqué que l’arbre qui surplombe la maison de Frodon était artificiel. Il est en fait construit en résine et chaque feuille a été attachée minutieusement une par une !

Le lac, les potagers et les champs verdoyants font de cet endroit un lieu magique où l’on flâne agréablement. Cette découverte d’environ deux heures s’achèvera à l’auberge du Dragon Vert – le Green dragon Inn – plus vraie que nature, où nous aurons le plaisir de déguster une bonne bière maison.

   Une vue sur la paisible Comté

Bref, tout bon fan qui se respecte se doit de visiter Hobbitebourg. Les plus calés pourront peut-être reconnaître l’esplanade où s’est déroulé le banquet de Bilbo ainsi que bien d’autres scènes cultes de la trilogie.

Rachel

Save

Save

Donnez votre avis, on vous écoute !