randonnée tongariro nouvelle-zélande

Si vous ne devez faire qu’une seule randonnée lors de votre prochain voyage en Nouvelle-Zélande, nous vous conseillons celle-ci : le Tongariro Alpine Crossing. Avec plus d’un million de visiteurs par an, c’est l’une des destinations phare… et nous vous promettons de vivre une journée inoubliable dans ces paysages volcaniques.

Un lieu sacré et de légendes

Pour vous mettre pleinement dans l’ambiance incroyable de ce lieu, il faut que vous en sachiez plus sur sa signification dans la culture maorie. La légende raconte qu’au départ, quatre volcans composaient le parc. Mais un jour, la montagne Ruapehu, mariée au Mont Taranaki, a cédé aux avances du Mont Tongariro. Les deux monts, Taraniki et Tongariro, se sont livré une rude bataille et après sa défaite, le Mont Taranaki s’est retiré sur la côte ouest, laissant derrière lui une rivière de larmes, la Wanganui.

Aujourd’hui encore, ce site est sacré pour les Maoris qui honorent les trois volcans du Parc : le Mont Ruapehu qui culmine à près de 2 800 mètres et où les skieurs viennent s’amuser l’hiver, le fameux Mont Tongariro, haut de près de 2000 mètres, et enfin le Mont Ngauruhoe, composé d’un cône unique, et célèbre pour avoir incarné la Montagne du Destin dans le Seigneur des Anneaux.

plus belle randonnée nouvelle-zélande

Une randonnée incroyable

Même si plusieurs balades et randonnées, dont certaines de plusieurs jours, sont possibles dans le Parc du Tongariro, la plus célèbre est incontestablement le Tongariro Alpine Crossing. 19,4 kilomètres, réalisés dans la journée, pour profiter des beautés naturelles de ce plateau volcanique. La randonnée serpente à travers le Tongariro et le Ngauruhoe. Elle traverse d’anciens cratères et longe des lacs aux eaux acides, vert émeraude et bleu turquoise. Les paysages lunaires, la majesté des volcans et les panoramas à couper le souffle sur le lac Taupo sont un émerveillement constant.

Le début du parcours, au départ de Mangatepopo, ressemble à une balade facile. Le sentier rocailleux suit un cours d’eau et traverse une végétation aride, composée notamment des typiques tussocks. Vous pourrez observer les coulées de lave qui sont descendues dans la vallée. A mesure que vous monterez, la végétation se raréfie et l’ambiance volcanique et même lunaire s’accentue.

Après Soda Srings, le dénivelé devient plus marqué, et la montée vers South Crater est abrupte, avec 400 mètres de dénivelé. Ensuite, vous traversez un désert rocailleux dans un ancien cratère encaissé entre le Tongariro et le Ngauruhoe. Une nouvelle ascension d’environ 300 mètres de dénivelé dans la roche vous mène au point culminant de la randonnée, le Red Crater à 1886 mètres d’altitude et dont le nom provient des ouvertures béantes et rougeoyantes visibles sur les flancs du Ngauruhoe.

Vous entamez alors une longue descente dans la cendre le long des célèbres Emerald Lakes, aux couleurs éclatantes, avant de contourner Blue Lake. Le panorama sur les lacs Rotoraira et Taupo est à couper le souffle. Vous finissez en suivant une pente douce à la végétation rase. Une fois passé le dernier refuge, vous traversez les ruisseaux d’eau chaude Ketetahi Springs et terminez votre périple par un passage rafraîchissant dans le bush.

randonnée tongariro crossing nouvelle-zélande

Notez pour les randonneurs les plus avertis, qu’il est possible de corser le trajet en faisant l’ascension du Ngauruhoe (2 287 mètres – difficile et non balisé) et du Tongariro (1967 mètres – plus facile) qui rallongera la sortie d’environ 2 heures.

Conseils pratiques pour le Tongariro Alpine Crossing

Les 6 à 8 heures de marche, tout comme les 750 mètres de dénivelé, exigent une bonne forme physique. Les sentiers sont très bien balisés et aménagés, avec même parfois des tapis antidérapants.

Sachez que malheureusement, les sentiers du Tongariro rencontrent une forte affluence en période estivale, de janvier à mars, et vous risquez de devoir un peu patienter à la queue-leu-leu pour atteindre certains points. Si vous faites la randonnée en pleine saison, nous vous conseillons alors de partir de bonne heure, dès 6 heures du matin. Il est possible de faire la randonnée du Tongariro toute l’année, mais en hiver, nous vous conseillons d’être accompagné d’un guide pour parer aux conditions difficiles.

randonnée volcan nouvelle-zélande

D’une manière générale, renseignez-vous toujours auprès de l’i-site avant de partir pour connaitre les conditions météo. Le temps peut changer très rapidement, et il faut vous assurer d’avoir un équipement approprié, contre le vent notamment qui peut être violent en altitude.

Sachez aussi qu’il est compliqué de venir avec son propre véhicule car cette randonnée n’est pas une boucle. Il vous faudra d’abord garer un véhicule à l’arrivée avant de monter dans un second pour aller au départ. C’est d’autant plus compliqué que désormais, les DOC (Department of Conservation) n’autorisent pas les véhicules à être garés plus de 4 heures. La solution est donc de prendre une navette en bus. Il y en a de nombreuses, et vous n’aurez pas de mal à en trouver au départ de Taupo, de Rotorua, de Turangi, de National Park…

Le Tongariro Alpine Crossing n’est pas la reine des randonnées de journée de Nouvelle-Zélande pour rien. Vous en reviendrez avec tous les souvenirs de ces paysages lunaires, presque hors du temps, qui créent une ambiance si particulière. Ce n’est pas pour rien que Peter Jackson a choisi ces lieux pour certaines scènes emblématiques du Seigneur des Anneaux !


POUR EN SAVOIR PLUS :

Laissez un commentaire